Interstitial VS Google

Bonjour à tous,

Ces derniers mois, beaucoup d’entre vous se sont interrogés sur les conséquences des différentes annonces de Google sur leur business. La dernière en date est celle selon laquelle Google pénaliserait à partir du 01/11/2015 les sites mobiles qui feraient de la publicité pour leurs propres applications via le biais d’interstitiels.

Faisant suite à notre précédent article sur les déclassements Google et les outils pour en éviter les effets, nous avons investi au maximum le sujet pour vous faire un retour d’expertise. L’analyse ci-après est issue de nos propres tests et de nos expériences en interne, elle fait donc un état des lieux à ce jour, et peut-être fiable dans un temps donné. Elle est sujette à interprétation de notre part : la seule chose que nous savons est que nous ne savons rien sur ce que peut décider Google au jour le jour.

Est-ce dangereux d’utiliser des interstitiels ?

Pour fonder notre analyse, nous nous sommes basés sur les éléments qui pouvaient être consultés dans le blog officiel tenu par l’équipe de Google car à ce jour, nous n’avons pas vu d’autres sources officielles hormis le discours de Maile Ohyelors qui a annoncé que l’interstitiel nuisait à l’expérience utilisateur des internautes.

Dans son blog officiel, Google indique :

“After November 1, mobile web pages that show an app install interstitial that hides a significant amount of content on the transition from the search result page will no longer be considered mobile-friendly. This does not affect other types of interstitials.”

Google déconseille fortement l’utilisation de l’interstitiel dans le cadre de la promotion d’une application à télécharger, si celle-ci cache une grande partie de la page.

L’alternative est d’utiliser un outil permettant de promouvoir, sans bloquer les actions des mobinautes. Ils évoquent notamment le fait que l’interstitiel vienne cacher ce que le mobinaute recherchait initialement sur la page, ne lui permettant pas d’y accéder rapidement et directement. La frustration en découlant vient augmenter le taux de rebond sur le site.

Ainsi il semble que seuls les interstitiels d’applications venant masquer intégralement la page, impossible à fermer, et empêchant les actions du mobinautes, soient traqués par Google.

Pour s’en assurer, nous avons utilisé l’outil mis à disposition par Google pour tester différents sites et différents types d’interstitiels :

  1. Un site avec un interstitiel proposant de télécharger l’app du site : Google perçoit que la page est adaptée au mobile mais a repéré l’interstitiel et conseille de l’éviter.

Intersitional-VS-Google-Image1

Le mois suivant, ce site avait modifié son interstitiel, pour le remplacer tantôt par une pop-in, tantôt par un interstitiel publicitaire (pour d’autres marques), laissant apparaître le site en transparence derrière (Interstitiel à 80% environ). Pour ce site, Google indique désormais que le site est adapté mobile et ne lui demande plus d’éviter l’interstitiel.

Intersitional-VS-Google-Image2

2. Un site avec notre interstitiel affil4you, laissant apparaître en partie la page (90% d’interstitiel) et avec croix apparente : Google perçoit que la page est adaptée au mobile.

Intersitional-VS-Google-Image3

  1. Un site mobile avec interstitiel full page sans croix, proposant de télécharger l’application et également avec un lien de retour vers le site web. Ce site reste un mystère non résolu (comme plusieurs autres) pour nous car il était perçu comme adapté mobile, sans conseil vis-à-vis de l’interstitiel. Depuis le site a été séparé en un site mobile et un site web, sans interstitiel.
  2. Un site avec interstitiel video se lançant automatiquement et deux sites avec interstitiel full écran statique et vidéo, les trois avec croix de fermeture. Comme le cas çi-avant, ils sont perçus par Google comme mobile et sans conseil vis-à-vis de l’interstitiel.
    Intersitional-VS-Google-Image4

Intersitional-VS-Google-Image6

Que me conseillez-vous pour mes interstitiels ?

Pourtant il y a véritablement des intérêts pour les webmasters à les utiliser : Ils ont certes permit de faire de l’auto-promotion,mais également de la publicité, de collecter des emails, des followers sur les réseaux sociaux comme Facebook, etc. L’interstitiel est utilisé par de nombreux sites, car il a l’avantage d’être très visible, et l’effet est donc plus efficace qu’avec un simple espace publicitaire ou une pop-in en header ou footer par exemple.

Les conseils que nous pouvons vous donner sont ceux que nous appliquons nous même pour notre propre outil d’interstitiel, en tenant compte des guidelines de Google :

  • Un interstitiel faisant 75/90% de l’écran total du mobinaute,
  • Une croix apparente, suffisamment grosse pour pouvoir être cliquée par un doigt de taille moyenne.
  • Un interstitiel faisant la publicité d’un produit en rapport avec l’information que le mobinaute s’apprêtait à voir sur la page qu’il avait cliqué.
  • Tester votre site avec le Google Webmaster Tool et tenir compte des conseils prodigués.

Pour les webmasters frileux qui ne souhaiteraient prendre aucun risque, il est toujours possible de suivre les recommandations Google en transformant l’interstitiel par une pop-in. Moins visible mais plus Google-friendly.

La pop-up est également une alternative très rentable chez affil4you même si elle ne permet pas d’afficher un visuel.

Et l’application Android en elle-même dans tout ça ?

Les interstitiels visés semblent être ceux faisant la promotion d’une application à télécharger. Nous avons donc regardé comment était perçues les applications pour le Google Bot.

L’outil Google Webmaster Tool nous renvoie qu’une application Android telle que la notre (promotion du site sur lequel nous nous trouvons) n’a aucune incidence pour le Google-bot et semble totalement tolérée.

Intersitional-VS-Google-Image5

Cependant, il est de notoriété publique que la plupart des applications non validées par Google, et donc non présentes dans le Play Store sont généralement perçues comme des Malwares. On peut légitimement penser qu’un site qui la fait télécharger AUTOMATIQUEMENT sans obtenir le consentement de l’utilisateur final, sera possiblement catégorisé comme tel.

Pour vos app, nous vous déconseillons donc d’éviter le téléchargement automatique.

C’est pourquoi ce n’est plus l’option par défaut de notre APK sur nos sites mobiles. En effet, nous préférons afficher une page proposant au client final de télécharger l’application si elle l’intéresse, et d’obtenir ainsi son consentement.

Pour plus d’informations et de conseils, n’hésitez pas à contacter notre équipe (sales@affil4you.com), ou rendez-vous directement sur notre espace outils sur affil4you pour retrouver interstitial (Mobile Mask), Pop-in, Pop-up et tous les autres.

Vous pouvez également retrouver nos sources et d’autres lectures sur :